Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trop n'est pas assez –Ulli Lust - Editions ça et là - 2010

  J'hésite, entre un coup de patte et un coup de chapeau.

 

Je n'avais pas très envie de lire cette B.D....humm...464 pages...une typographie pour les moins de quarante ans ; au premier signe de presbytie il faut renoncer, dommage que l'auteure n'aie pas pensé à ça...les découpages sont lassants et sans surprises, les dessins peu aboutis....bref, pas attractif le bouquin.

Poids du délit : un peu moins d'un kilo...ce qui n'arrange rien.

Quant au sujet, autobiographie fleuve de deux jeunes mineures autrichiennes en mal d'aventures et de soleil qui prennent la route en 1984, semi punk semi perdues....pas trop fatal non plus.

Voilà pour le coup de patte.

 

Cependant, j'ai poussé la lecture et après quelques pages, j'ai découvert l'univers des années 80 et de ces groupes de jeunes punks un peu paumés, attentistes d'un quelque chose de nouveau, de fou, de neuf...ce souhait de tout raser, cette volonté de tout nier, un pied de nez aux hippies qui, 20 ans plus tôt trouvaient que la vie, les fleurs et la paix rythmeraient un nouveau monde.

J'ai trouvé l'histoire touchante, violente.

Quant on sait qu'aujourd'hui même les tapis de jeux des enfants sont un risque terrible pour leur santé...(sic)

Cette BD est une bombe de conduites à risques de folie furieuse, de dangers permanents autour de ces deux filles avides d'aventures et d'adrénaline. De ces voyages initiatiques dont on ne revient pas sans blessures...dans le meilleur des cas.

Ulli relate sans fars ni concessions ce périple foudroyant de délires, de galères d'immaturité et de prédations permanentes.

En 1984 on ne parlait pas de sida en Italie, il y avait les filles qui voulait se risquer et les épouses icônes sacrées. Ulli et Edi prennent tous les risques flirtent avec tous les périls.

Les hommes qui jalonnent le voyage des deux jeunes femmes ne sortent pas grandis de l'histoire, ils sont moches, sales dans leurs regards et leurs agissements, ils marchent debout ...seule différence qui les distingue des bêtes...

L'auteure semble n'avoir fait aucune impasse dans la narration de ce voyage , avec courage et en envoyant par dessus les moulins les jugements et les réprobations elle a peut-être là exorcisé ses démons, ou s'est -elle tout simplement pardonné...

 

Il fallait peut-être bien attendre presque trente ans pour raconter tout ça Mademoiselle Ulli...chapeau !

 

Ulli Lust gère les éditions en ligne : www.electrocimics.com

Cet ouvrage  a remporté le 4ème prix Artémisia de la BD féminine  il a été également primé à  Erlangen

Dernières parutions de l'auteure :

Fashionvictims, trendverächter – 2008 et Airpussy, l'employé du moi - 2009